Menace sur le Fleuve des Fleuves : L’Amazone

amazonie-bresil

Barrages hydrauliques, déforestation, orpaillage, surpêche, agriculture intensive de soja, élevage de bétail industriel, extraction de pétrole et de gaz…autant de fléaux réunis sont en train de tuer les eaux du bassin amazonien et tout ce qui en dépend.

Actuellement 154 barrages sont en activité, 21 en cours de construction et 277 de plus en prévision. Il faut savoir que les barrages perturbent les migrations d’espèces de poissons dont la moyenne de consommation par habitant est de 94 kg par an pour les populations vivant au bord des cours d’eaux. Durant le siècle dernier, environ 60% du nombre des poissons des espèces consommées par les riverains a disparu, privant ainsi ces derniers d’une grosse partie de leur apport principal en protéines animales et menaçant beaucoup d’espèces d’extinction. Sans compter que les zones inondées génèrent des gaz à effet de serre qui menacent l’ensemble de l’habitat amazonien de graves modifications.

barragem

La déforestation des plaines inondables de la basse Amazonie a pour conséquence immédiate un dangereux affaissement des sols, ce qui entraine  une sédimentation des eaux perturbant la qualité de l’eau ainsi qu’en exagérant ses différents niveaux entre saison sèche et humide qui mettent en péril les espèces animales et végétales alentours.

Les différents produits toxiques utilisés par l’agriculture intensive du soja et l’élevage du bétail, ainsi que le mercure,  les métaux lourds de l’orpaillage et les déchets issus de l’extraction du pétrole et du gaz, affectent de manière durable et dramatique la qualité des eaux du bassin amazonien.

Feu-vert-a-un-projet-de-barrage-hydroelectrique-au-Bresil

La communauté scientifique a tiré le signal d’alarme et préconise des actions importantes afin de préserver le bassin amazonien. Mais il semblerait que les instances gouvernementales s’attachent à minimiser le désastre. Pourtant, seule une entente internationale des gouvernements riverains pourrait avoir une influence positive sur la situation actuelle. Il apparait que des efforts sont réalisés en ce qui concerne la déforestation mais ce n’est pas suffisant et il serait nécessaire d’élargir ces efforts à d’autres secteurs….Mais là encore, un rude combat contre le lobbying s’impose, et la question qui se pose est : Pourquoi les lobbys ont-ils un tel poids ?

Action Email, envoyez un message fort à la Présidente du Brésil via l’ambassadeur en France d’un clique.

[emailpetition id= »8″]
[signaturelist id= »8″]

About jefferson

D'autres Articles en relation :

Le plus grand fleuve du m...

OGM, l’horreur de l...

Le boucan du Toucan...

Le Sarcoramphe roi ou Vau...

Le côté obscur du soja ...

Association : Aquaverde, ...